CLIMAT : L'OURS BLANC EN DANGER !!!

Publié le par Lili Rose

17050_282981630119_147628230119_4999665_5210887_na.jpgL'ours polaire fond au fur et à mesure que la glace recule.
Voilà la profonde inquiétude des plus éminents scientifiques de la planète, réunis cette semaine en Norvège.
Selon des experts du WWF, le Fond Mondial pour la Nature, les ours polaires, qui sont tributaires de la glace pour attraper les phoques qu'ils mangent, sont menacés par la fonte de la banquise et par des toxines susceptibles d'affaiblir leurs systèmes immunitaires et leur capacité à se reproduire.
Diminué par des périodes de chasse écourtées, l'ours doit encore faire face aux vagues et à l'étendue d'eau de plus en plus vaste qui le sépare de la terre ferme. En août 2004, quatre ours polaires, pourtant nageurs émérites, ont été retrouvés morts noyés au nord de l'Alaska.Mais il y pire.
À la détérioration physique de l'animal s'ajoute un problème comportemental. Mis à la diète et soumis à son stress nutritionnel, l'ours n'a pas d'autre choix que d'aller au plus court :la chair de ses frères, voire de sa propre femelle.
Au bout du rouleau, l'ours s'est fait cannibale et s'est délibérément mis en chasse de ses femelles à l'intérieur de sa cave d'hibernation et sous la neige .


A ce compte-là, les deux tiers des 20à 25 000 ours polaires vivants aujourd'hui risquent de disparaître à l'horizon 2050.Ce constat a recentré le débat international sur le péril climatique et veut mobiliser l'opinion à neuf mois de la conférence de Copenhague sur le climat. À notre échelle, il n'est pas inutile de lever le pied.L'image terrifiante d'un ours titubant sur son carré de banquise pourra peut-être nous y aider.

NON A LA CHASSE AUX OURS POLAIRES ...

Pétition : link

 

Comme les ours polaires luttent pour survivre, les collectionneurs, dans certains pays peuvent encore acheter des tapis en peau d'ours polaires, des griffes, des crânes et d'autres parties pour décorer leurs maisons ou comme trophés.
Grace aux plus de 43.000 supporters de "Defenders", les USA se propose d'accroître les protections pour ces ours emblématique grâce à la CITES, la convention internationale puissante, qui réglemente le commerce des espèces sauvages en péril. Mais cette proposition critique a besoin de l'appui du gouvernement canadien - et vous pouvez aider à les convaincre de la soutenir. S'il vous plaît agissez pour inciter le Premier ministre canadien Stephen Harper et son gouvernement à appuyer un terme du commerce international des produits d'ours polaire. Le réchauffement climatique a un effet considérable sur nos ours polaires.
Sans mesures drastiques, ces icônes de l'Arctique pourraient disparaître des États-Unis dans quelques courtes décades.
Avec la mer gelée saisonnière bien en dessous de la moyenne, l'habitat des ours polaires fond littéralement.
Certains se noient même dans leur recherche de la mer gelée adéquate pour la nourriture.
Outre leur lutte quotidienne pour survivre dans un monde qui se réchauffe, les ours polaires sont également confrontés à des menaces de forage pétrolier, au braconnage et à la pollution.

AGISSEZ, SIGNEZ, DIFFUSEZ ...

 

Lili

Publié dans Help ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article